Sujet : Amplification d'une vielle à roue

 
           
  Date:   08/11/99, 09H26    
  Note :   Suite du FAQ "Table d'harmonie et capteurs piezzo"    
  Message :   Bonjour à tous, voici un petit compte rendu de mes essais d'amplification d'une vielle "Bernard Kerboeuf": - j'ai pausé trois capteurs ( Phamtom ) , un par chevalet - je l'ai ai relié à un cordon din ( cinq broches) - j'ai trois sorties reliée à une table de mixage ( une voie par chevalet) Le résultat fonctionne assez bien, il me permet de mixer chaque voie ( les chanterelles, les bourdons et le chien ) indépendamment. Petits problèmes résiduels : comme il s'agit d'une vielle acoustique, chaque chevalet capte les vibrations provenant des autres cordes. Ainsi on a pas un son "pur" sur chaque micro, par exemple, le micro des chanterelles capte aussi une partie des bourdons et du chien. Il faut faire de nombreux essais pour trouver la position qui élimine le plus les vibrations "parasites" De plus, j'ai relié la sortie des chanterelles sur une "boite d'effets" ( de marque ZOOM ), ceci permet de manipuler le son ( on ajoute ou l'on retire les effets, compression, distorsion, équaliseur, echo, flanger, etc ...) Je précise que pour les chanterelles ( en sol ) j'utilise des cordes à l'octave, une en boyau ( 74) et un sol métal de violon. On obtient au bout du compte un son assez proche de celui entendu sur les vielles électro acoustiques. Voila, que tous ceux qui veulent de plus amples renseignements n'hésitent pas à me contacter. Jean Louis    
  EMail :   jldufour@ifremer.fr    
           
  Date:   24/11/99, 13H32    
  Message :   Bonjour à tous, voici quelques précisions supplémentaires sur l'amplification d'une vielle. - pour les chanterelles, comme je joue en sol/do, j'utilise une corde boyau (BRH 94 de chez Savarez) et une corde sol de violon filée argent de chez Savarez également accordée à l'octave inférieur. L'avantage est que l'on peut jouer avec la corde "grave" des chanterelles seule qui donne un son très chaud et ample, idéal pour les mélodies et accompagnement de chansons. J'utilise les deux chanterelles pour les danses, le son est "agréssif" qu'avec deux chanterelles accordées à l'unisson - pour les capteurs : ce sont des capteurs piézos ( de marque "Shadow" ) de la taille d"une pièce de 10 centimes, collés avec une pâte spéciale fournie avec ( ils se décolent facilement sans abimer le vernis) J'en ai placé un par chevalet, il faut procéder par tatonnement pour trouver le meilleur endroit. D'après ce que j'ai pu observer, le meilleur endroit est plutôt vers le haut du chevalet, mais peut être y a t'il des différences d'une vielle à l'autre. Chaque capteur est relié à un jack 6.5 mm et les trois sont connectés à un table de mixage. Le but est d'équiliber les volumes et les tonalités de chaque chevalet. Les fils de chaque capteur ont été réduits au plus court et sont fixés sur la table grace à la pâte et sous le cordier. J'ai observé qu'en général le son produit par les capteurs est assez aigu et agressif ( surtout pour les chanterelles ), grace à la table de mixage, on rétabli facilement l'équilibre des timbres. Pour conclure, je dois dire que je suis assez satisfait de mon système, mais qu'il m'a fallut une bonne dose de patience pour trouver le bon équilibre. J'ai l'impression que le recours à une table de mixage est indispensable pour l'quilibre général du son. J'ai même ajouter un boitier d'effets sur la sortie des chanterelles ce qui apporte des sons tout à fait inédit et impossible à obtenir avec une vielle non "électrifiée" Je peux envoyer à la demande des photos de mon installation Bien amicalement à tous Jean Louis    
  EMail :   jldufour@ifremer.fr    
           
  Date:   23/11/99, 18H30    
  Message :   Salut, Je n'ai jamais essayé les cordes en laiton , mais je me promet bien de le faire un jour , sur une vielle " a colonettes ". J'ai déja essayé les RÉ de violons en Perlon filé métal et le résultat est dispendieu et décevant . Pour le placement des capteurs , tout dépend de la sorte de capteur , certains sont prévus pour s'adapter au chevalet , comme sur un violon , d'autres se placent sous le chevalet comme sur une guitare . Nous allons essayer de bricoler des capteurs ( a partir de matéliel Piézo) et les disposer sous les chevalets et passer les fils a l'intérieur de la caisse . Pour le capteur du chien , il semble que Siorat place le capteur sous la table.    
  Auteur :   Henry Boucher