Sujet : Epaisseur de la roue

 
           
  Date:   23/10/99, 17H03    
  Message :   Je veux fabriquer une petite vielle baroque ( caisse de guitare ) Je prévois une roue de 172 mm de diamètre ,qu'elle serait L'épaisseur idéale ? Est-ce que 16mm serait trop mince ?    
  Auteur :   Henry    
           
  Date:   29/10/99, 13H12    
  Message :   Bonjour Henry ! ;o) Je ne suis pas du tout luthier mais je ne puis penser que du bien de ton idée de vouloir réaliser une copie de vielle à roue baroque à fond plat. Très bon courage, donc, et bravo ! Pour tenter une amorce de réponse à ta question, possédant moi-même une vielle baroque et ayant eu la chance de jouer sur quelques modèles anciens, le diamètre choisi et la largeur de la roue (16 mm) me paraissent parfaitement convenables pour une vielle de ce style ; tout dépend aussi de l'échelle pour laquelle tu as opté. La plupart des facteurs de vielles utilisent maintenant une largeur de roue située entre 15 et 18 cm pour un diamètre compris entre 18 et 22 cm, pour leurs modèles de vielles traditionnelles. Pourtant, peut-être serait-il plus judicieux de rabaisser les cotes à 13 ou à 14 mm pour une petite vielle baroque ou pour une vielle de dame du XVIIIème siècle ; je pense par exemple aux modèles de Louvet du " Musée des Instruments du Conservatoire de Paris " (autrefois sis rue de Madrid), du " Musée des Instruments de la Cité de la Musique à Paris " et surtout aux magnifiques modèles de vielles Lambert, à Paris, toujours, mais aussi au " Musée de la Vielle de Montluçon ". Je te conseille par ailleurs de bien prendre garde aux appuis des cordes et à la hauteur du chevalet car une telle largeur de roue est souvent préjudiciable aux chanterelles de boyau en raison de la minceur de cette dernière : il reste en effet très peu de surface porteuse si la roue ne fait que 14 mm de largeur et les cordes s'usent plus rapidement. Utilise en conséquences des appuis légers ; la vielle n'en sonnera que mieux et sera en outre plus facile à régler ! Le diamètre de la roue ne doit pas être trop restreint car plus il l'est, plus les coups de poignet sont difficiles à exécuter et moins ils sont précis. D'ailleurs, ne trouvait-on pas, aux XVIIème & XVIIIème siècles, des vielles de dames vraiment très petites - d'un diapason de 290 mm - mais avec des roues de 22 cm de diamètre ??? J'ignore si tu habites Paris ou la région parisienne mais tu peux aussi téléphoner à Thomas NORWOOD, facteur de luths et de vielles baroques (son atelier est au 89 de la rue de Charonne, à Paris donc, et son téléphone est le 01. 43. 79. 95. 41). Il y a aussi Christian CLEMENT, luthier et facteur de vielles au magasin ' Arpèges ' (rue Lamarck, dans le 18è arrondissement ; tél. : 01. 53. 06. 39. 40.). N'oublions pas non plus Denis SIORAT et l'excellent Jacques GRANDCHAMP. Tous travaillent depuis fort longtemps sur les modèles anciens et se feront un plaisir de répondre à tes questions ; tu pourras sûrement passer les voir si tu en as l'envie et le loisir ! A bientôt et tous mes vœux de réussite dans ton entreprise ! X. T. N. B. : opte aussi pour deux sillets séparés plutôt qu'un seul, n'en déplaise à certains modèles du XVIIème qui ne comprenaient originellement qu'un seul sillet pour les deux chanterelles et n'en déplaise aux puristes ! Il te sera, et cela paraît évident, plus facile de les régler indépendamment en procédant de cette façon. Il faut aussi rappeler que beaucoup de facteurs et d'instrumentistes ne montaient ou n'utilisaient, à l'époque, qu'une seule corde mélodique au lieu de deux pour des raisons de timbre, de finesse et surtout... de justesse ! ;-o    
  Auteur :   X. T.    
           
  Date:   01/11/99, 23H25    
  Message :   Merci XT pour tes commentaires . Je voudrais garder un diam. minimun de 17cm pour faciliter les coups de chien . Quand tu fais mention d'un diapason de 290mm , est-ce la longueur vibrante de la chanterelle ? Je me demande comment ils arrivaient a caser toutes les touches aigues sur un si court espace. J'ai vu les vielles de Siorat,Clément et Grandchamp a St Chartier j'aurais du regarder de plus près , car je n'aurai pas l'occasion de si tot : J'habite le Québec .Je suis mal a l'aise de déranger les luthiers professionnels pendant leur travail, même si leurs instruments nous semblent dispendieux , leur salaire horaire n'est pas très élevé , si en plus ils doivent du temps a répondre a mes questions ... Je préfère ce forum !    
  Auteur :