par Henry Boucher, St Lambert, QUEBEC
carte


Nouvelle-France , 1636 :

"... et les indigènes nous supplièrent qu'en signe de réjouissance, et d'amour mutuel les uns les autres, on fit danser au son d'une vielle que tenoit un petit François."
Père Lejeune , Relations des Jésuites p.268

Voilà qui commencait fort bien , mais qui resta sans suite . Il y a probablement eu des individus quelque part au Québec ou au Canada , à diverses époques, qui jouaient de la vielle à roue, mais pas de trace écrite, pas de tradition . Dans les années 1967 avec l'exposition universelle, Montréal a reçu la visite de Gaston Rivière, mais ce musicien ne fit pas école.

Ce n'est qu'au début des années 1970 qu' Yves Steinmetz (qui avait déjà fabriqué une vielle avec Claude Flagel ) et Daniel Thonon ( fondateur du groupe de musique médiévale "Le Concert dans l'Oeuf") construisirent les premières vielles à roue au Québec . En 1980, une première rencontre de sonneurs de cornemuses et vielles à roue avait lieu à Ste-Christine. En 1982 l'évènement déménageait à St-Patrice de Beaurivage ou il eut lieu jusqu'en 1996. Ces rencontres de vielleux Québecois, Américains, et Européens de passage, animées par le groupe "Ad Vielle que Pourra", laissèrent à tous de bons souvenirs.Un jour , peut-être, pourrons-nous rééditer l'évènement ?

Le Québec compte maintenant plusieurs bons vielleux :


Pendant ce temps , aux États-Unis :

Toujours au début 1970, à Mendocino en Californie du nord, Michael Hubbard construisait des reproductions de vielles historiques . Il finit par créer une vielle plus simple à construire: de la forme ovale d'une vielle à corps de luth mais à fond plat , sans tête sculptée ni autres décorations, qu'il appela " Volks-Gurdy " , un clin d'oeil à la Volkswagen ,alors la voiture la moins chère au pays ( je sais , les temps ont changé ). Ce modèle fut repris en 1988 par Alden et Cali Hackmann ( http://www.hurdygurdy.com/hg/hghome.html ). Leur atelier se nomme Olympic music , non pas par esprit de compétition mais simplement parce qu'il se trouve près du mont Olympia dans l'état ( et non la ville ) de Washington , sur la côte ouest. C'est près de là que se tient le festival "Over the water hurdy-gurdy festival" la plus importante rencontre de vielleux en Amérique.

Sur la côte est, les vielleux se contentent de" squatter" différents festivals folk , comme le NEFFA ( http://www.neffa.org/~neffa/ ) à Boston ( rendez-vous au kiosque du luthier Matt Szostak ( http://www.midcoast.com/~beechhil/vielle/index.html pour des " boeufs" improvisés ) ou encore au "Northumbrian Pipers Convention" , rencontre des sonneurs de de Northumbrian Pipes à North Hero Vermont ( rendez-vous sur le balcon de la salle communale ). J'allais presque oublier le "Hurdy-Gurdy Day" de Toronto ( http://www.hurdygurdy.com/hg/ck/toronto.html ) organisé par Catherine Keenan , leader du groupe "Vielle-a-Rousse".

Voilà un bref aperçu des activités des vielleux au Québec et en Amérique du Nord en général, j'espère ne pas avoir oublié trop de monde.

Au plaisir de vous y voir un jour ...


Henry Boucher
boite@sympatico.ca



Photo prise par Aaron Garceau ( debout a l'extrème gauche ) en mars 1999 lors de la deuxième "Journée de la Vielle " au Vermont.
De gauche a droite :
A l'arrière avec la vielle : Matt Szostak, luthier.

Rangée du centre Aaron , cornemuseux , moi, Daniel Thonon, John Kmetz avec sa cornemuse. A l'extrème droite McHarg , facteur de cornemuses et organisateur de l'évènement .

Au premier rang : barbe, chemise bleue vielle en luth : Brian McCandless , luthier et musicien amateur de haut niveau avec sa femme Michèle,chandail vert vielle guitare , ils forment un duo appelé "Trikkiwikit". Et a l'extrème droite Gisèle McHarg.



Retour à la carte - Haut de la page - English version

Copyright mars 1999 - Henry Boucher - St Lambert, QUEBEC